« On vous prend en photo vous ? » : les mères, grandes absentes des albums familiaux

·2 min de lecture

En triant l’album familial, Laura s’est aperçue qu’elle n’apparaissait que très peu sur les photos avec ses enfants. Un constat qu’elle a partagé sur les réseaux sociaux et qui a suscité de nombreuses réactions de mères de famille. 

Laura ne s’attendait pas à recevoir autant de réponse à son tweet dans lequel elle interpelle les mères de familles  : « On vous prend en photos vous ? » Mère de deux enfants, elle s'est surprise à constater qu’elle n’apparaissait que très peu sur les clichés familiaux, et beaucoup moins que son mari. Et elle est loin d’être la seule : dans les commentaires, de nombreuses femmes réalisent aussi qu’elles sont les grandes absentes des albums familiaux. ELLE a interrogé cette mère de famille qui soulève la question de la gestion du patrimoine familial et de l’invisibilisation des femmes. 

Lire aussi >> La charge mentale : de la théorie à la popularité

ELLE. À quel moment avez-vous remarqué que vous n'apparaissez pas ou peu sur les photos ? 

Laura - Tous les ans, je fais un album avec les photos de l’année et au bout d’un moment, alors que je les triais, je me suis rendue compte qu’il n’y avait qu’une seule photo où j’étais seule dessus, sans les enfants. Et j’ai compté, parmi les 450 photos que j’ai triées, j’apparais dans moins de 10% d’entre elles et la majorité sont des selfies. Une fois par an, on a un rituel avec mon mari et mes deux enfants, on va se faire prendre en photo tous les quatre par un photographe professionnel, donc en fait l’essentiel des photos avec moi, c’est ce rendez-vous annuel. À titre de comparaison, mon mari, lui, apparaît deux fois plus que moi.  

ELLE. Est-ce que vous avez lancé la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles