"Elle prend le trajet de sa sœur, le piston.." : Audrey Lamy explique pourquoi elle ne disait pas être la soeur d'Alexandra

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Audrey Lamy est actuellement en promo pour « Le Trésor du Petit Nicolas », son prochain film aux côtés de Jean-Paul Rouve. Pour l’occasion, elle était l’invitée de "La Bande originale", l'émission animée par Nagui. Elle s’est confiée sur ses débuts au cinéma et les raisons qui l’ont poussée à mentir sur son lien avec Alexandra Lamy, qui n’est autre que sa soeur.

Avant Audrey, on a connu Alexandra Lamy derrière nos écrans. On l’adorait dans Un gars, une fille en tant que Chouchou et il est vrai que se lancer dans la comédie après une soeur qui a autant de succès n’est pas chose facile. Actuellement en promo pour le film Le Trésor du Petit Nicolas, en salles le 20 octobre prochain, dans lequel elle jouera notamment aux côtés de Jean-Paul Rouve, Audrey Lamy était l’invitée de Nagui dans La Bande Originale sur France Inter.

De l’ombre à Tout ce qui brille !

Dans la famille Lamy, on demande Audrey ! À ses débuts, celle qui a vécu dans l’ombre de sa soeur a tenté de trouver une manière d’en sortir justement pour éviter d’être sans cesse comparée à Alexandra qui faisait fureur au théâtre. Passée par le Cours Florent, la compagne de Thomas Sabatier expliquait : « Je ne disais pas que ma sœur était ma sœur. Au conservatoire, dans le hall, je me souviens, il y avait un tableau sur les pièces de théâtre à voir en ce moment. Il y avait évidemment un article de ma sœur qui jouait au théâtre et les élèves du conservatoire avaient fait vite le rapprochement, et moi je niais, je disais : 'Non non, on a juste le même nom de famille’ ».

La comédienne avouait à Nagui avoir voulu faire son « petit bout de chemin toute seule » et complétait son explication ainsi : « Je n'avais pas du tout envie d'entendre : 'Elle fait comme sa sœur, elle prend le trajet de sa sœur, le...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles