Prendre un jus de fruit au réveil, est-ce vraiment judicieux ?

Selon Unijus, (l’union nationale interprofessionnelle des jus de fruits) 90% des Français achètent des jus de fruits. Et en 2020, la consommation moyenne dans le pays atteignait 18 litres. Cette boisson s’inscrit souvent au petit déjeuner, car elle est considérée comme une boisson saine. De plus, les messages martelés depuis de nombreuses années incitant à la consommation de 5 fruits et légumes par jour renforcent l’idée qu’on ne peut que faire du bien à son organisme, en le rechargeant en vitamines.

Nombre de foyers adoptent le jus d’orange au réveil, persuadés de faire le plein de vitamine C. Pourtant, il se pourrait que l’idée ne soit pas aussi judicieuse qu’on ne le pense. Selon une étude américaine, publiée en mai 2019 dans la revue Jama Network Open, boire plus d’un verre de jus de fruits par jour est nuisible. Et deux verres de plus conduiraient, selon les chercheurs, à une augmentation de 11% de la mortalité.

Jus de fruits : de l'eau, du sucre et seulement quelques vitamines...

Alors faut-il renoncer à cette boisson ? "Les jus de fruits industriels contiennent énormément de sucres. Donc il vaut mieux les éviter, que ce soit au petit déjeuner ou pour se désaltérer dans la journée. Quant aux jus faits maison, c’est de l’eau, du sucre et quelques vitamines et minéraux", rappelle Corinne Fernandez, diététicienne nutritionniste à Paris.

Pour les bouteilles achetées en supermarché, il y a souvent des confusions dans les étiquettes. (...)

Lire la suite sur Topsante.com

12 desserts d'été faciles, équilibrés et bon marché
6 recettes pour (enfin) aimer les haricots verts
Les bonnes raisons de manger des myrtilles tout l'été
Comment savoir si une viande est avariée ? (et quels sont les risques)
9 recettes légères (et ultra rapides) pour les soirées d'été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles