Comment prendre soin de ses lèvres avec le masque ?

·2 min de lecture

La bonne nouvelle ? "Normalement avec le port du masque, confie Yann Maurel-Loré, Esthéticien et Créateur et Dirigeant Estime & Sens, nous devrions avoir moins de souci de lèvres cet hiver…" En effet le tissu va les protéger de l’attaque du froid. Cependant, rappelle Dominique Rist, Directrice Formation Clarins, "le port du masque prolongé réduit l’oxygène sanguin et les frottements sur les lèvres sont fréquents et inconfortables. Conséquence, les lèvres se fragilisent et perdent peu à peu de leur teinte rosée naturelle." Il faut rappeler que les lèvres, dépourvues de glandes sébacées et sudoripares, sont particulièrement fragiles. Elles sont aussi "plus facilement sujettes au desséchement note l’experte Clarins. Ce sont des semi-muqueuses, très sollicitées et souvent humides."

Première consigne à suivre : éviter à tout prix que le masque, en tissu ou chirurgical, frotte les lèvres. Ainsi, il semble que le masque chirurgical soit plus adapté en cas de lèvres fragilisées car il a moins tendance à toucher les lèvres. Les masques en tissu, a fortiori quand ils sont fait maison, sont plus susceptibles de chatouiller cette zone.

Comme le suggère l’expression a quelque chose malheur est bon, profitons de port du masque pour optimiser nos soins lèvres. En effet comme l’explique Yann "le masque va agir comme un effet occlusif. Ainsi grâce à la chaleur, les actifs vont mieux pénétrer et nourrir les lèvres." Le bon réflexe à adopter : déposer un baume hydratant ou nourrissant juste avant d’enfiler son masque afin de profiter au mieux de l’environnement fermé. Seule recommandation de l’expert d’Estime & Sens : "éviter à tout prix les sticks et baumes contenant de l’huile de paraffine (Paraffinum Liquidum sur la liste INCI), sinon vos lèvres vont se dessécher à vitesse grand V et vous allez passer votre temps à vouloir vous remettre du stick !"

Le bon geste ? Appliquez le baume à lèvres en légères pressions à l’aide de la pulpe des doigts sur les lèvres et contours pour redonner (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite