"Prends de la camomille" : Sandrine Rousseau dénonce le sexisme décomplexé des députés

La critique est vive. L'espace d'une interview accordée à LCP, Sandrine Rousseau a fustigé le sexisme qui règne à l'Assemblée nationale. A propos de l'hémicycle, la députée écologiste dénonce : "Dès qu'il y a une femme qui parle, il y a des députés qui disent : 'Chut', 'calmez-vous', 'prends de la camomille'...".

"Les députés les invectivent personnellement. On ne peut pas vivre ça. On est en 2022", a rappelé l'écoféministe. Pour Sandrine Rousseau, cette atmosphère oppressante n'a que trop duré. "On est au 21e siècle, ça suffit maintenant, zut !", a-t-elle poursuivi.

Une situation maintes fois dénoncée.

"C'est pas possible !"

Ce sexisme au sein de l'hémicycle, de nombreuses voix en faisaient part dans l'enquête de la podcasteuse et éditorialiste politique Léa Chamboncel, Plus de femmes en politique !. Mais aussi dans Sexisme sur la voix publique, l'excellent livre de Marlène Coulomb-Gully, qui relate des cris d'animaux, sifflements, rires d'opposition, remarques ouvertement sexistes au sein de l'Assemblée, "des insultes et des interruptions systématiques".

"Ce n'est pas possible d'avoir des insultes personnelles, ce n'est pas possible non plus d'avoir du sexisme dans cette Assemblée comme il y en a actuellement", a déploré Sandrine Rousseau, qui regrette notamment le mépris qu'engendre l'engagement écologiste, dans un contexte actuel pourtant alarmant.

"Trop aiguë", 'criarde', 'mal posée', 'désagréable',...

Lire la suite


À lire aussi

A Chinon, des profs de lycée lancent une "journée de la jupe" pour dénoncer le sexisme
Ces lycéens québécois enfilent une jupe pour dénoncer le sexisme à l'école
L'autrice féministe Annie Ernaux dénonce "le sexisme vis-à-vis de la femme mûre"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles