Le prince Andrew accusé d'agressions sexuelles sur mineure : la justice rend sa décision

·2 min de lecture

En août 2021, le prince Andrew, deuxième fils de la reine Elisabeth II, était accusé d'agressions sexuelles par une américaine de 38 ans, mineure au moment des faits. Le 10 octobre 2021, la police britannique a dévoilé sa décision, comme le révèle l'AFP.

Une affaire très embarrassante pour la famille royale. Le 9 août 2021, une Américaine prénommée Virginia Giuffre a porté plainte devant le tribunal fédéral de Manhattan pour "agressions sexuelles" à l'encontre du prince Andrew. Des faits qui se seraient produits il y a plus de 20 ans, lorsqu'elle était encore mineure. Selon la jeune femme de 38 ans, le prince Andrew, deuxième fils de la reine d'Angleterre et ami proche de Jeffrey Epstein, placé en détention provisoire pour trafic de mineurs et retrouvé mort en 2019, aurait abusé d'elle à plusieurs reprises entre 2000 et 2002. Des faits que l'ex-mari de Sarah Ferguson a toujours niés, allant jusqu'à revendiquer son amitié avec l'ancien homme d'affaires. Le 10 octobre, comme le rapporte l'AFP, la justice britannique a rendu son verdict. 

Deux mois après la plainte de Virginia Giuffre, la police britannique a indiqué qu’elle ne prendrait aucune autre mesure après avoir réexaminé des accusations d’agressions sexuelles ciblant le prince Andrew. Il ne sera donc pas inquiété. La police a également confirmé avoir achevé l'étude des accusations visant Ghislaine Maxwell, l'ancienne compagne de Jeffrey Epstein, soupçonnée de trafic de mineurs. "Nous avons également étudié les informations qui nous ont été transmises par une organisation médiatique en juin 2021. Cet examen est terminé et aucune autre mesure ne sera prise", a indiqué la police de Londres. Deux affaires extrêmement liées...

En effet, le prince Andrew, qui dément formellement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Elizabeth II : cette somme astronomique qu’elle dépenserait pour assurer la défense du prince Andrew

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles