Prince Andrew : comment sa fille Beatrice a réagi à son implication dans l’affaire Epstein

©Mischa Schoemaker/ABACA

Impliqué dans l’affaire Epstein, le prince Andrew s’est retiré de la vie publique en 2019.

Son nom avait été cité dès l’année 2011. Alors que Jeffrey Epstein est déjà accusé par des dizaines de jeunes femmes d’avoir organisé un trafic sexuel de mineurs, le prince Andrew voit son nom émerger en plein scandale. Troisième enfant d’Elisabeth II et du prince Philip, il est alors accusé d’avoir profité de son réseau. Pire, il est accusé par l’Américaine Virginia Roberts de l’avoir abusée sexuellement alors qu’elle n’avait que 17 ans. Le scandale est total en Angleterre. Et il redoublera en novembre 2019, lorsque le prince Andrew accepte de rétablir sa vérité, face caméra, auprès de la BBC. Une interview dans laquelle ne ressortiront que des propos vagues et embarrassés, le poussant finalement à se retirer officiellement de la vie publique quelques jours plus tard. Un épisode orageux pour Buckingham Palace, sur lequel a choisi de revenir John Bryan, l’ancien conseiller financier et amant de Sarah Ferguson. Dans les colonnes du « Daily Mail », ce samedi 19 novembre, ce dernier fait plusieurs révélations sur l’affaire, et affirme notamment que Fergie lui aurait demandé d’épauler sa famille durant le scandale.

Lire aussi : Scandale royal : le prince Andrew, de fils adoré d’Elizabeth II à trouble-fête de Buckingham

« Andrew était dans un état lamentable »

« Sarah m'a demandé de venir aider Andrew et les filles », explique-t-il auprès du tabloïd. « J'étais resté ami avec Sarah et quand tout allait mal, elle...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi