Le prince Andrew, paria de la famille royale ? Charles et William font pression pour l’exclure

Du rififi dans la famille royale ? Après un jublié qui s'est déroulé sous les meilleurs auspices, l'heure est aux règlements de compte pour les princes Charles et William. En effet, en début d'année, Virignia Giuffre déclarait à The Sun que le fils de la reine Elizabeth II l'avait forcée à avoir une relation sexuelle avec lui alors qu'elle était mineure, dans les années 2000. Un scandale qui vient, bien entendu, éclabousser la réputation du père de Béatrice et Eugénie d'York. Très vite, le fils de la reine Elizabeth II a réfuté les accusations proférées à son sujet, déclarant que ces accusations seraient un moyen pour la victime "de se dédouaner de sa participation au trafic sexuel de Jeffrey Epstein, où elle recrutait de jeunes femmes pour devenir les partenaires sexuelles de Jeffrey Epstein". Comme le rapporte Le Figaro mercredi 15 juin 2022, le prince Andrew aurait souhaité renouer avec sa famille, "à l’occasion d’un rite traditionnel, la cérémonie de l’ordre de la Jarretière, le plus prestigieux de la chevalerie britannique". Seulement voilà, ce dernier n'a pas été convié à la cérémonie.

Le 10 février 2022, Camilla Parker-Bowles a été désignée future reine consort par la reine Elizabeth II. Un titre que cette dernière s'apprête à honorer avec dévotion. Lundi 13 juin 2022, la femme du prince Charles participait à la cérémonie de l’ordre de la Jarretière avec son mari et son fils aîné, le prince William. Invité à cet événement familial et historique, l'ancien mari de Sarah Ferguson (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles