Le prince Andrew : soutenu par Sarah Ferguson dans une affaire de viol, il voudrait la réépouser

·1 min de lecture

La date de sa convocation devant la justice est là. Tandis qu'il serait "absolument convaincu" qu'il peut échapper aux accusations de viol, le prince Andrew préparerait son avenir.

Le prince Andrew a la tête ailleurs. Alors qu'il est poursuivi aux Etats-Unis par Virginia Roberts, 38 ans, qui l'accuse de l'avoir agressée sexuellement, entre 1999 et 2002, alors qu'elle était mineure, le fils de la reine Elizabeth II songerait plus à batifoler. Si l'on en croit le témoignage rapporté par Vanity Fair dans ses colonnes, il serait «désireux de se remarier avec Sarah Ferguson», son ex femme.

Bientôt un mariage ?

On apprend en effet que les parents des princesses Eugenie et Beatrice qui avaient conservé de bons rapports et qui vivaient encore sous le même toit depuis elur divorce en 1996,, sont retombés amoureux. Ils seraient désormais «plus proches que jamais» après avoir «vécu ensemble pendant la pandémie».

De fait, si le prince Andrew sort indemne du scandale sexuel qu'il traverse (il serait «absolument convaincu» qu'il le peut) il espère pouvoir repasser la bague au doigt de sa femme. Pour ce faire, il s'est offert les services du meilleur avocat de la place d'Hollywood, alias Andrew Brettler.

Ce dernier doit rendre la procédure américaine nulle, pour vice de forme, au motif qu'elle est «sans fondement, non viable et potentiellement illégale», explique le Sun.

Sa ligne de défense : la plaignante aurait signé un contrat de confidentialité avec Jeffrey Epstein, à la tête du traffic, et qui l’empêcherait d’engager des actions contre les personnes en particulier qui ont bénéficié de ses...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles