Prince Charles : et si le royal raciste dénoncé par Meghan Markle et le prince Harry, c'était lui ?

·1 min de lecture

A l'approche de la sortie d'un nouveau livre sur le conflit qui déchire la famille royale, le prince Charles a réfuté les accusations de racisme.

Parce que Meghan Markle et le prince Harry n'ont pas révélé le nom de la personne au sein de la famille royale qui a « eu des inquiétudes et des conversations sur la couleur de peau » de leur enfant, le mystère est toujours entier. Pendant des mois, les experts ont tenté d'identifier qui est ce « royal raciste ». Sans succès.

Le prince Charles pointé du doigt

Le Sussex, de leur côté ont simplement indiqué qu'il ne s'agissait ni de la reine Elizabeth II ni du prince Philip, feu son mari, mais que la divulgation du nom pourrait être « très dommageable » à la Couronne.

C'est dans ce contexte que sort ce 30 novembre un nouveau livre sur le clan. Dans Brothers And Wives : Inside The Private Lives of William, Kate, Harry and Meghan, le biographe Christopher Andersen raconte que le prince Charles pourrait bien être la cible des attaques de Meghan Markle et du prince Harry.

Dans l'ouvrage qui paraîtra le 30 novembre prochain, et dont le Sun a obtenu des extraits, on apprend que le jour des fiançailles de son fils, le 27 novembre 2017, le futur roi aurait demandé à sa femme « Je me demande à quoi ressembleront leurs enfants ». Ce à quoi Camilla Parker Bowles aurait répondu : « Et bien, je suis sûre qu'ils seront magnifiques ».

« Il s’agit d’une fiction qui ne mérite pas d’autres commentaires » aurait de suite rétorqué le prince Charles via son avocat. Au tabloïd, ce dernier a fait savoir que ces remarques...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles