Le prince George vivement critiqué : Kate et William prennent une décision radicale

·2 min de lecture

A seulement 7 ans, le prince George subit les aléas de la vie publique. Le garçon est victime de vives critiques après son apparition à la finale de l’Euro, qui opposait l’Angleterre et l’Italie. Face à cette violence, Kate Middleton et le prince William ont immédiatement réagi. 

Euphorique et débordant de joie pendant l’affrontement sportif, l’aîné de Kate Middleton et du prince William avait été immortalisé en train de célébrer les buts anglais avec ses parents. Après la défaite de son équipe, le prince George était apparu dépité mais avait pu compter sur le soutien de sa mère qui n’a pas hésité à l’enlacer tendrement dans les tribunes. Et il n’a fallu que quelques heures pour que les internautes se déchaînent contre l’enfant, dont la tenue stricte – un costume et une cravate – a fait l’objet de virulentes critiques. 

Protéger le prince George

Copie conforme de son père, le prince George a été la cible de harcèlement sur les réseaux sociaux. « Trop strict », « pas adapté » : l’accoutrement divise. « On dirait un banquier dans un corps d'enfant », se moque un autre utilisateur, tandis que d’autres le comparent « à un vieillard de 90 ans » et invitent à « le brutaliser » sur les réseaux sociaux. Un déferlement de violence auquel le couple royal aurait immédiatement réagi. Invité de l’émission australienne « Sunrise », l’écrivain et expert royal Robert Jobson révèle que le petit garçon pourrait être tenu loin des regards pendant une période indéterminée. L’objectif de cette mise à l’écart temporaire ? Protéger le garçonnet, encore très jeune, des paparazzis et de la haine en ligne. Le duc et la duchesse de Cambridge seraient d’ailleurs « très conscients »...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles