Prince Harry : quel métier son fils Archie rêve-t-il d’exercer ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors des Invictus Games aux Pays-Bas, le prince Harry a abordé les aspirations de son fils Archie dans un discours.

Le prince Harry et son épouse Meghan Markle sont actuellement aux Pays-Bas afin d’assister à l’édition 2022 des Invictus Games, un événement sportif réservé aux vétérans de guerre blessés ou handicapés, que le prince Harry a fondé en 2014. Ce séjour constitue la première apparition publique du couple en Europe depuis leur départ pour les États-Unis. Leur venue a provoqué la polémique après que le couple ne se soit pas déplacé au Royaume-Uni pour assister à l’office religieux donné en hommage au prince Philip. Pourtant, Meghan Markle et le prince Harry sont apparus le sourire aux lèvres à La Haye lors de leur arrivée. Le jour-même, le prince Harry a prononcé un discours sur scène lors de la cérémonie d’ouverture des Invictus Games. Il a choisi de se confier au public à propos de son fils, Archie.

À lire aussi >> Mariage royal : Meghan et Harry, les rebelles adorés et détestés

« Certains jours c’est un astronaute, d’autres jours un pilote »

Le petit-fils d’Elisabeth II a d’abord insisté sur la difficulté de donner l’exemple, d’être un modèle pour d’autres personnes. « Être un modèle, comme vous l’êtes tous ici, demande de la force et du courage », a-t-il déclaré aux vétérans assis dans le public. Il a ensuite abordé les différents rêves de son fils Archie, âgé de seulement 2 ans. « Quand je parle à mon fils Archie de ce qu’il veut être quand il sera grand, certains jours, c’est astronaute,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles