Le prince Harry et Meghan Markle organisent leur propre cérémonie du souvenir à Los Angeles

Sarah Duverger
·1 min de lecture

Ce 8 novembre, les Anglais ont célébré « the Remembrance Day », une journée en hommage aux victimes de guerre. Pour l’occasion, le premier ministre britannique Boris Johnson mais aussi les membres de la famille royale Elizabeth II, Kate Middleton et le prince William ou encore Camilla se sont rendus à une cérémonie officielle au Cénotaphe de Londres. Si le prince Harry n’était pas présent, celui qui a servi pendant près de 10 ans dans l’armée avait en revanche demandé à ce qu’une gerbe de fleurs soit déposée en son nom lors de la cérémonie. Une demande refusée par Buckingham Palace. Le motif ? Le prince Harry aurait abandonné ses fonctions royales.

D’après les informations de plusieurs journaux britanniques, cette décision l’aurait « profondément attristé ». Mais le prince a tout de même trouvé une manière de rendre aux hommages aux soldats décédés lors de cette journée. Avec sa femme Meghan Markle, il s’est rendu dans l’un des cimetières de Los Angeles. Ensemble, ils ont déposé des fleurs sur les tombes de deux soldats : l’un ayant servi dans l’armée de l'air australienne et l’autre dans l'armée canadienne.

In honour of #RemembranceSunday, the Sussexes privately visited the Los Angeles National Cemetery earlier today. The couple laid flowers picked from their garden at the gravesites of two Commonwealth soldiers, one who served in the @AusAirForce and one from the @cdnartillery. pic.twitter.com/h3YbGoOAh1

—...Lire la suite de l'article sur Elle.fr