Le prince Harry a pensé que la mort de Diana était un "canular" jusqu'à ses 23 ans

Prince Harry at committal Service Windsor Sept 2022 - Getty
Prince Harry at committal Service Windsor Sept 2022 - Getty


Le prince Harry n'avait que 12 ans lorsque sa mère est morte dans un accident de voiture à Paris en 1997 mais il a admis que "de nombreuses années" se sont écoulées avant qu'il n'accepte sa disparition.
S'adressant à Anderson Cooper pour "60 Minutes", le fils du roi Charles III a déclaré : "Pendant longtemps, j'ai refusé d'accepter sa disparition. Je pensais qu'elle ne nous ferait jamais ça. Mais j'ai aussi pensé que cela faisait partie d'un plan élaboré. Pendant un certain temps, j'ai pensé qu'elle était en vie et qu'elle nous appellerait pour qu'on la rejoigne."
Harry, qui a désormais 38 ans, a ajouté que son frère le prince William espérait également revoir leur mère un jour, nourrissant l'espoir qu'elle menait une vie loin des projecteurs.
"William et moi, nous en parlions beaucoup" a poursuivi le prince. "Il pensait la même chose."
À l'âge de 20 ans, Harry a demandé à voir le rapport de police de cet accident, y compris des photos de l'accident.
"Je voulais une preuve" a expliqué le prince. "Je voulais être sure qu'elle était dans la voiture, qu'elle était blessée. Une preuve que les paparazzi qui l'ont chassé dans ce tunnel étaient les personnes qui l'ont ensuite photographiée à moitié morte à l'arrière de la voiture."
Les agents de sécurité du prince lui ont toutefois demandé de ne pas regarder ces clichés et le prince est heureux de ne pas l'avoir fait.
"Je n'ai vu que l'arrière de sa tête" a-t-il confié. "Il y avait d'autres photos mais je suis reconnaissant de ne pas les avoir vus. Car c'est le genre de choses que l'on n'oublie jamais."