Prince Harry : que pense-t-il de « The Prince », la série qui caricature la famille royale ?

·2 min de lecture

D’après le créateur de la série animée « The Prince », le prince Harry ne serait pas offensé par la caricature qui est faite de lui sur le petit écran. Au contraire, il aurait même pris la situation « avec humour ».

Cela fait quelques semaines maintenant que « The Prince », une nouvelle série animée ironique caricaturant la famille royale, a créé une polémique sur les réseaux sociaux. Créée par Gary Janetti (« Family Guy »), elle est inspirée de son compte Instagram, devenu célèbre pour ses satires du prince George. La série n’a pas fait l’unanimité auprès des spectateurs, parfois outrés par les moqueries lancées contre le petit garçon de 8 ans, ni auprès de la famille royale, qui n’a pas souhaité s’exprimer à ce sujet. Mais un membre de la Firme était bien au courant de ce projet comique, rappelle Gary Janetti sur le plateau d’Andy Cohen.

Lire aussi >>  Scandale royal : les photos choc de Sarah Ferguson en une des tabloïds

Le prince Harry connaissait le projet 

Invité de l’émission « What Happens Live », le créateur du show s’est attardé sur la réaction prince Harry. « Je ne sais pas si Harry a dit quoi que ce soit à Orlando Bloom au sujet de la série, mais je sais qu'avant la première de la série, il savait qu'Orlando l’incarnerait », explique le scénariste. Le petit-fils de la reine semblerait même prendre la nouvelle avec humour : « Il semblait avoir un certain sens de l'humour à ce sujet », poursuit Gary Janetti.

Devenu ami du prince Harry et de Meghan Markle, Orlando Bloom avait lui aussi réagi à la polémique dans une interview pour « The Hollywood Reporter ». Le nouveau voisin des Sussex aurait accepté le rôle...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles