Prince Harry : piégé par un canular téléphonique, il balance sur la famille royale

Voilà qui ne devrait pas arranger les relations de la famille royale britannique… Le prince Harry aurait récemment été piégé lors de deux canulars téléphoniques, comme le révèle The Sun mardi 10 mars 2020. Pensant s’entretenir avec la jeune activiste écologiste Greta Thunberg puis avec son père Svante Thunberg, le mari de Meghan Markle aurait lâché plusieurs bombes au sujet de sa famille, du Megxit, sur le prince Andrew ou encore sur Donald Trump.

Selon les tabloïds britanniques, il aurait été piégé par les russes Vladimir Kuznetsov et Alexey Stolyarov, qui ont publié les enregistrements présumés. Le fils de Charles et Diana aurait répondu à des appels le soir du Nouvel an... et le 22 janvier 2020, alors qu’il venait tout juste d’arriver au Canada suite à son départ de Londres. The Sun dévoile ainsi des extraits de conversions que le prince Harry aurait tenues.

À propos du Megxit et de son départ de la famille royale :

"Parfois, la bonne décision n’est pas la plus facile à prendre. Je peux vous assurer que se marier avec un Prince ou une Princesse, ce n’est pas ce que l’on nous promet ! Cette décision n’était sans doute pas facile mais c’est la bonne pour notre famille, la bonne pour que je puisse protéger mon fils. Et je pense qu’il y a beaucoup de personnes, dans le monde entier, qui pourraient s’identifier avec ce que l’on vit et respecter notre choix de faire de notre famille notre priorité."

Sur sa nouvelle vie au Canada aux côtés de sa femme, l’ex-actrice Meghan Markle et de leur fils, Archie :

"C’est bien mieux [que la vie dans la famille royale, ndlr.]. J’ai été dans l’armée pendant dix ans donc je pense être plus normal que ce que ma famille veut bien penser. Etre dans une position différente nous donne maintenant la possibilité de dire des choses et de faire des choses que nous n’aurions jamais pu faire ou dire avant."

Sur Donald Trump, le climat et l’écologie :

"Donald Trump a du sang sur les mains [...] Mais c’est beaucoup plus important d’avoir un dialogue

(...) Cliquez ici pour voir la suite