Prince Harry : pourquoi il ne veut plus que l’on parle de « Megxit »

·1 min de lecture

Lors d’une prise de parole, le prince Harry a exprimé son point de vue sur la désinformation et sur la manière qu’elle avait d’affecter son couple avec Meghan Markle.

Entre le prince Harry et les tabloïds, cela n’est définitivement pas une grande histoire d’amour. Ce mardi 9 novembre, le mari de Meghan Markle a pris part à un sommet virtuel, organisé par le magazine « Wired », dont la thématique était : « Internet, machine à mensonges ». Un sujet sur lequel le prince Harry avait beaucoup de choses à dire : « La désinformation est une crise humanitaire mondiale (…) Je l'ai ressentie personnellement au fil des ans, et je regarde maintenant cela se produire dans le monde entier, affectant tout le monde, pas seulement l'Amérique, littéralement le monde entier (…) Personne n'est à l'abri, personne n'en est protégé. » 

Lire aussi >> Mariage royal : Meghan et Harry, les rebelles adorés et détestés 

Sa vie de couple en jeu

Ce problème l’affecte personnellement notamment depuis l’annonce de sa décision de quitter la famille royale. À l’époque, les médias parlent alors de « Megxit ». Un terme que le prince Harry n’apprécie pas du tout : « Le terme "Megxit" était et est un terme misogyne qui a été créé par un troll, relayé par des correspondants du monde entier, et il a grandi et s'est développé dans les médias grand public. Mais cela a commencé avec un troll. » Pour le mari de Meghan Markle, il est donc important d’arrêter de l’utiliser. En jeu, sa vie privée : « Je connais trop bien l'histoire. J'ai perdu ma mère à cause de cette rage auto-fabriquée, et évidemment je suis...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles