Le prince Harry prêt à admettre qu'il a fait des erreurs : pourquoi la paix n'est pas gagnée avec William ?

·2 min de lecture

Le 1er juillet prochain, les princes William et Harry se retrouveront à Kensington Palace pour dévoiler une statue de Lady Di, leur mère. En guerre avec la famille royale, le cadet serait prêt à faire un grand pas vers son grand-frère.

Trois mois après le scandale qu'avait généré l'interview télévisée qu'il a accordé à Oprah Winfrey, le prince Harry serait fin prêt à se réconcilier avec son grand-frère, William. Les deux princes, qui se seraient sauté à la gorge en avril dernier, hors caméra, en marge des obsèques du prince Philip, ont rendez-vous très officiellement ce 1er juillet à Londres.

Harry prêt à reconnaître qu'il a un sale caractère

Ils doivent, ensemble et à la mémoire de leur défunte maman, inaugurer une statue à l'effigie de Lady Diana, dans les jardins de Kensington Palace, son ultime demeure. Et le prince Harry voudrait en profiter pour tendre une branche d'olivier au prince William, peut-on lire dans Newsweek.

Leur réunion privée se tiendra après l'évènement prévu ce jeudi, pour ce qui aurait du être les 60 ans de la princesse de Galles. Et nombre de sujets de discussion pourraient mettre le feu aux poudres... Dans les colonnes du Sun, on a déjà listé pas moins de 8 thèmes sur lesquels William et Harry ne sont pas d'accord.

Ces 8 sujets sur lesquels ça coince

Le tabloïd connaît leur divergences sur les accusations de harcèlement du personnel qui pèsent sur Meghan Markle, sur le racisme au sein de la famille royale, sur le conseil qu'a donné William à Harry au début de sa relation avec Meghan, sur les méthodes éducatives du prince Charles, sur les disputes entre Kate et Meghan, sur le «piège» dans lequel William et Charles...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles