Le prince Harry révèle ses derniers mots à la reine Elizabeth II après être arrivé trop tard sur son lit de mort

Le duc de Sussex s’est rendu au château de Balmoral en Ecosse le 8 septembre de l’année dernière pour rendre visite à sa grand-mère après avoir appris sa santé défaillante, mais il n’est pas arrivé avant son décès.

Selon Page Six, dans son autobiographie Spare, le prince Harry a révélé ses mots d’adieu. Il a chuchoté qu’il espérait « qu’elle serait heureuse » et retrouverait son mari, son grand-père le prince Philip, décédé un an plus tôt à l’âge de 99 ans.

Il a également dit qu’il « l’admirait pour avoir rempli ses fonctions jusqu’à la toute fin », faisant référence à sa présence aux célébrations du jubilé de platine à l’été 2022 malgré sa fragilité. La reine Elizabeth II a également rencontré la nouvelle Première ministre britannique Liz Truss - qui a depuis quitté le poste - deux jours avant sa mort.

Après être sorti de la chambre de sa défunte grand-mère, il a appelé sa femme Meghan Markle, duchesse de Sussex pour lui faire savoir qu’il était arrivé en toute sécurité.

Alors que le couple vit en Californie, ils étaient en Allemagne pour promouvoir les Jeux Invictus au moment où la mauvaise santé de la reine a été signalée et il s’est précipité pour être à ses côtés. Les responsables de Buckingham Palace ont déclaré aux médias qu’ils ne commenteraient aucune des allégations dans les mémoires du prince Harry, qui seront publiés le 10 janvier.