Prince Philip : cet héritage dont profite sa petite-fille Lady Louise à Windsor

Après la mort du prince Philip, sa petite-fille Lady Louise Windsor héritait d’un cadeau très spécial. Un bien personnel apprécié du duc d’Edimbourg, dont elle a profité pour la première fois en public.Lady Louise Windsor était très proche du prince Philip et fait vivre aujourd’hui la mémoire de son grand-père disparu. A bientôt 18 ans, la fille du prince Edward et de Sophie de Wessex a hérité d’un bien très précieux aux yeux du duc d’Édimbourg. À sa mort en avril dernier, Philip Mountbatten avait légué une calèche royale à la jeune fille, qu’il savait passionnée de sport équestre. Cette discipline occupait le temps libre du prince Philip après qu’il a arrêté de jouer au polo à l’âge de 50 ans. Il dessinait également des calèches depuis les années 70. Lire aussi : Prince Philip : sa correspondance secrète avec Lady DiSamedi 26 avril, Lady Louise Windsor a profité du magnifique héritage de son grand-père : sa calèche favorite. Un attelage vert émeraude qu’il avait lui-même imaginé il y a huit ans et dans lequel il faisait des balades régulières de son vivant. Accompagnée d’une assistante, la cavalière était concentrée, en tenue équestre et casque vissé sur la tête. Sa mère, Sophie de Wessex, était également présente dans les jardins de Windsor. L’adolescente avait déjà rendu un hommage touchant au prince consort en conduisant une calèche le matin même de sa mort. Lors de ses funérailles, elle portait une broche équestre, en souvenir de leur hobby commun. Une relation extraordinaireD’après l’« Express », Louise partageait un lien spécial avec l’époux d’Elisabeth II. « Alors que ses autres petits-enfants étaient moins présents, elle était là tous les week-ends », révèle une experte royale au journal. Il faut dire que Wessex résident à deux pas du château de Windsor, où le duc avait élu résidence. « Il avait tant fait pour imposer la conduite en calèche comme un sport, qu’il était ravi de transmettre son enthousiasme à quelqu'un d'une génération complètement différente », ajoute l’ « Express ». Grâce à Lady Louise, l’héritage subsiste.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles