Le prince William au cœur d'une polémique : son cheval a-t-il été drogué ?

Du jeudi 2 juin au dimanche 5 juin 2022, les britanniques sont en congés : c’est jour de fête ! En effet, la reine Elizabeth II célèbre son Jubilé de platine. La famille royale au grand complet s’était donc réunie au palais de Buckingham pour le début des festivités dans la matinée du jeudi 2 juin. Toute la garde britannique défilait à l’occasion d’une imposante parade militaire traditionnelle, appelée le Trooping the Colours. Mais comme l’a expliqué Bertrand Deckers dans l’émission Touche pas à mon poste ! sur C8, le jour-même, beaucoup de défenseurs des animaux se sont insurgés pour une raison étonnante… "Pendant la parade, il y a eu une polémique dont on n’a pas parlé en France. Le prince William, lors des répétitions, on a dit que sa monture aurait été droguée, et c’est lui qui présidait la cérémonie ", explique-t-il, créant la stupeur autour du plateau. "Il y a eu toute une polémique, disant que c’est honteux pour le bien-être animal de droguer un cheval".

Bertrand Deckers est revenu sur le contexte de cette cérémonie : "Il y a 400 musiciens qui étaient présents, ça fait un bruit incroyable, et il faut savoir que la tenue qu’il porte est assez imposante…" D’autant plus que le couvre-chef que le prince a dû revêtir, comme le reste de la garde britannique, est fait en… fourrure d'ours, comme le veut la tradition. Un risque de plus de stresser la monture du prince, sur qui tous les yeux étaient rivés… Et il n’était pas question qu’elle sème la zizanie comme cela a eu lieu pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles