Princesse Béatrice : la déclaration de son mari pour leur premier anniversaire de mariage

·1 min de lecture

La princesse Béatrice et Edoardo Mapelli Mozzi vivent le grand amour depuis un an. Pour célébrer ce premier anniversaire de mariage, ce dernier a fait superbe déclaration à sa moitié sur Instagram.

Béatrice d’York donnera bientôt naissance à son premier enfant avec Edoardo Mapelli Mozzi. Avant d’accueillir cet heureux évènement à l’automne, le couple se remémore ses plus beaux souvenirs. Il y a tout juste un an, la princesse épousait le promoteur immobilier dans la chapelle royale de All Saints. Une cérémonie repoussée de trois mois par la pandémie de coronavirus mais qui s’était finalement déroulée le 17 juillet 2020, dans la plus stricte intimité. Seules les familles des mariés étaient conviées et parmi elles, la reine Elisabeth II et le prince Philip. Pour l’occasion, la fille de Sarah Ferguson et du prince Edward portait une sublime robe vintage ayant appartenu à la souveraine, ainsi qu’une tiare léguée par la reine. Ce bijou historique est composé de diamants offerts par la reine Victoria.

Lire aussi : Mariage royal : Beatrice d’York et Edoardo Mapelli Mozzi, de l’amitié à la passion royale

Les futurs parents sur un petit nuage

En souvenir de ce merveilleux moment, Edoardo Mapelli Mozzi a partagé une tendre photo avec la future maman. Si elle n’est pas présente sur les réseaux sociaux, contrairement à sa sœur Eugénie, son époux a tout de même tenu à lui déclarer sa flamme. « Je ne peux pas croire que cela fait un an. Chaque seconde de chaque jour depuis est remplie de joie, de bonheur, de rire et d'amour », écrit le Britannique, fou amoureux de la princesse. « Tu es la personne la plus gentille, la plus...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles