Princesse Diana : voici pourquoi elle n'avait pas le droit de porter des robes noires

Cynthia Lahoma
·2 min de lecture

Lady Diana s’est toujours distinguée par ses looks pointus et dans l’air du temps. Pourtant, façonner son style a été un travail de longue haleine. Elle est âgée d’à peine 19 ans lorsqu’elle fait sa première apparition publique aux côtés du prince Charles. A cette occasion, la future princesse choisit de porter une robe particulière qui est loin de faire l’unanimité. Explications.

9 mars 1981. Goldsmith’s Hall de Londres. Diana fait sa première apparition publique aux côtés de Charles, lors d’un gala destiné à collecter des fonds pour le Royal Opera House de Londres. Les yeux sont rivés sur la jeune fille que le prince a choisi d’épouser. Et pour cause, quelques jours auparavant le futur couple princier a officialisé ses fiançailles devant la presse.

Dans quelques mois, l’ancienne assistante dans un jardin d’enfants deviendra princesse de Galles. Diana n'est pas préparée au rôle qui l'attend : « Le jour où l’on s’est fiancés, j’avais littéralement juste une robe longue, une chemise en soie, une belle paire de chaussures, et c’est tout. Du jour au lendemain, nous avons dû aller tout acheter en six exemplaires. Pensez qu’il faut se changer quatre fois par jour. Soudainement, ma garde-robe s’est incroyablement agrandie » explique-t-elle dans le documentaire Diana : in her own words.

Le soir de cette fameuse première apparition, Lady Di jette son dévolu sur une robe à épaules dénudées, composée de taffetas noir. Signée Emanuel, la création est qualifiée par les médias : « d’assez révélatrice face aux standards royaux ».

Diana explique alors : « Je pensais qu’elle était correcte car les filles de mon âge portaient cela ». Était-ce déjà un signe d’affranchissement ? Elle précise : « Je n’aimais pas être considérée comme une femme royale ».

Une robe...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi