Prise de poids, sédentarité : Michel Cymes dévoile ses astuces pour éviter les pièges du confinement

·2 min de lecture

Bien que plus léger qu’en mars dernier, un nouveau confinement a été mis en place en France depuis le 29 octobre dernier, pour une durée d’au moins 4 semaines. Et qui dit confinement et télétravail à 100% du temps, dit bien souvent sédentarité et risque de prise de poids

Pour éviter les pathologies liées au manque d’activité physique régulière et à la position assise prolongée, le célèbre médecin généraliste Michel Cymes, qu’on ne présente plus, confie ses astuces à nos confrères du Parisien.

Et oui, car comme la majorité d’entre nous, Michel Cymes est confiné, et travaille de chez lui pour mener à bien ses projets en cours, et comme chacun de nous, il doit composer avec les restrictions actuelles mises en place pour lutter contre la Covid-19.

Et pour limiter les effets néfastes de la sédentarité sur le corps, lorsqu’il travaille derrière un ordinateur, Michel Cymes pense non seulement à se lever régulièrement (pour limiter les douleurs dans le dos, ou pour prévenir l’apparition du syndrome du cul mort, par exemple), mais il a également investi dans un swiss ball. Ce gros ballon, utilisé pour réaliser des exercices de Pilates ou de fitness, peut également être utilisé en guise de tabouret "santé".

Régulièrement, au cours de la journée, il alterne et troque donc sa chaise de bureau contre ce gros ballon : "Une fois assis dessus, vous êtes tout le temps en mouvement. Ça force à vous tenir droit et à muscler inconsciemment vos abdominaux profonds."

Si le confinement limite les possibilités de faire du sport (en cours collectif, sur un tapis de course ou un vélo elliptique à la salle de sport, etc), il n’est pas impossible de pratiquer une activité physique régulière !

À la maison, vous pouvez tout à fait réaliser des exercices sans matériel, ou avec des objets de votre intérieur (une chaise, des bouteilles d’eau en guise d’haltères…)

Enfin, le généraliste rappelle qu’on a "le droit à une heure par jour pour se balader. Si on fait une marche rapide, comme si on était (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite