Prise de sang à jeun : combien de temps faut-il rester sans manger ?

kasto8/iStock

Par principe, on recommande toujours d'être à jeun avant de réaliser une prise de sang. Car si certains dosages ne le nécessitent pas, l'ordonnance comporte généralement plusieurs analyses. Une diète forcée de quelques heures est donc préférable afin de ne pas fausser les résultats. Parmi le dosages pour lesquels le jeune est impératif on peut citer : la glycémie, test HGPO (test du diabète gestationnel), le bilan lipidique, le cholestérol, les triglycérides ou encore le fer sérique.

Avant une prise de sang, il est nécessaire d'être à jeun depuis au moins 12 heures. Ainsi si vous prévoyez de vous rendre au laboratoire à 8H30 du matin, vous devez cesser de manger et de boire des boissons alcoolisées ou sucrées à 20H30. Vous pouvez sans problème faire un repas léger la veille au soir mais ensuite il est très important de vous abstenir de manger. Le matin de l'examen, il faut donc faire l'impasse sur le petit-déjeuner.

Si vous savez que vous avez du mal à vous en passer, essayez de vous rendre au laboratoire le plus tôt possible et d'emporter un en-cas à prendre rapidement après la prise de sang. Selon le dosage à effectuer, la durée de jeûne recommandé peut varier. Ainsi pour certains examens, un jeûne de 8 ou 9 h est parfois suffisant. N'hésitez pas à poser la question à votre laboratoire si vous avez un doute.

Vous l'aurez compris, l'objectif de ce jeûne est de permettre une interprétation optimale des résultats de la prise de sang. Mais s'il faut effectivement s'abstenir de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite