Les prix des denrées alimentaires progressent toujours plus que l'inflation

Les prix des denrées alimentaires continuent de progresser plus rapidement que l'inflation dans près de 80% des pays dans le monde, a souligné lundi la Banque mondiale (BM) à l'occasion de la mise à jour mensuelle de son rapport sur la sécurité alimentaire.

L’inflation alimentaire continue de grimper. Cette hausse est d'autant plus marquée dans les pays les plus pauvres ou en développement, puisque 60 à 80% d'entre eux, selon les catégories, voient les prix des denrées alimentaires progresser de plus de 5%. Cette augmentation dépasse même les 10% pour beaucoup d'entre eux.

En Argentine, en Egypte, en Iran, au Nigeria ou au Pakistan, la hausse dépasse même les 30% sur un an, alors que la pauvreté a fortement progressé dans ces pays. Mais les pays les plus riches ne sont pas épargnés non plus : le prix des denrées alimentaires augmentent plus vite que l'inflation dans 64% d'entre eux.

La Banque mondiale souligne cependant que  la hausse des prix des produits alimentaires au sein de l'Union européenne commence enfin à ralentir. L'alimentation représente néanmoins 40% de la hausse des prix du point de vue du consommateur européen.

Les prix du maïs ont progressé de 28% alors que ceux du blé sont en hausse de 35%. Le riz, denrée de base dans de nombreux pays moins en développement, a de son côté augmenté de 39% sur un an.

>> Lire aussi :  Inflation : 16% des Français ne mangent pas à leur faim

Le maïs et le blé restent cependant en deçà des pics observés en janvier 2021, au moment où la pandémie de Covid-19 et la reprise après les confinements avaient fortement perturbé les chaînes mondiales d'approvisionnement. Le riz reste néanmoins 19% plus cher aujourd’hui qu'en janvier 2021.

Cette...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi