Prix Goncourt 2022 : pourquoi Virginie Despentes ne peut pas gagner le prix littéraire ?

© Efe/ABACA

Parmi la première sélection des prétendants au prix Goncourt 2022, « Cher connard », le roman star de la rentrée de Virginie Despentes, brille par son absence.

Les jurés du Goncourt ont dévoilé, mardi 6 septembre, leur première sélection de prétendants au prestigieux prix littéraire qui mettra en lumière certains romans, discrets jusque-là, et en écartera d'autres plus remarqués. La liste des prétendants – à découvrir ci-dessous – compte traditionnellement une quinzaine de titres. C'est tout ce qu'on sait des délibérations sous le sceau du secret, au terme d'un été de lecture intensive et d'échanges entre les douze membres (neuf hommes, trois femmes). L’année dernière, le Goncourt avait été attribué au Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr pour « La plus secrète mémoire des hommes », publié aux éditions Philippe Rey.

À lire aussi >>> Virginie Despentes : « Un féminisme plus festif, ça nous ferait pas de mal »

pic.twitter.com/NAlCkIUChq

— Académie Goncourt (@AcadGoncourt) September 6, 2022

L'attention devait se porter sur « Cher connard » de Virginie Despentes (éd. Grasset), le roman star de cette rentrée et signé d'une ancienne jurée du Goncourt. Pourtant, le livre est le grand absent de cette première sélection. La raison ? L’autrice a été jurée du Goncourt pendant quatre ans. « Il n'a pas été évoqué parce que, pour nous, c'est une évidence : Virginie Despentes ne peut pas concourir », a expliqué Didier Decoin, président de l'académie Goncourt depuis janvier 2020, à l’AFP. « Sur le plan éthique, c'était irrecevable. Et cela ne veut pas du tout dire que nous...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi