Les prix des logements neufs battent des records en France

Le secteur de l'immobilier subit de plein fouet les conséquences de l’inflation et de la hausse des taux d'intérêt. Emprunter pour se loger devient de plus en plus difficile et l'inquiétude est particulièrement grande en France, où les professionnels du secteur ont envoyé une lettre ouverte au président Emmanuel Macron, l'alertant contre le "risque de bombe économique, sociale et sociétale que représente la crise du 'pouvoir d'habiter'". Or, comme le révèle une récente étude menée par le Laboratoire de l'immobilier et reprise par Les Échos ce mercredi 17 mai, la hausse des prix du mètre carré s'est encore accélérée sur les douze derniers mois.

Dans les communes de plus de 45.000 habitants, le prix moyen au mètre carré a atteint 5.592 euros en mai, en hausse de 6,6 % par rapport à la même période de 2022. "En novembre dernier, nous relevions une progression de 5,7 % sur un an. Cette évolution de 6,6 % sur douze mois est la troisième plus forte hausse des prix enregistrée depuis la création de notre baromètre en 2019", indique à nos confrères Kevin Brulin, chargé d'études du Laboratoire de l'immobilier.

Le prix moyen des quinze métropoles les plus chères s'établit désormais à 5.859 €/m² (+6,8 % sur un an), alors que le classement reste dominé par la ville de Paris avec un prix moyen supérieur à 14.000 €/m² (+6,8 %), suivie de Lyon (7.124 €/m²) et Nice (6.591 €/m²). "L'évolution du prix moyen des communes du top 15 demeure soutenue, signe de la présence toujours active des promoteurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Propriétaires, un “contrôle technique” bientôt obligatoire pour vos logements ?
De nouvelles garanties pour protéger les propriétaires des risques de dégradation de leur logement et de loyers impayés
Claude Lelouch forcé de baisser drastiquement le prix de son manoir normand, pourquoi ?
Bruno le Maire refuse d’assouplir les règles d’accès au crédit immobilier
Déclaration de biens immobiliers : que risquez-vous en cas de retard ?