Vers un prix minimum pour réserver un vol ? Le ministre Clément Beaune veut mettre fin aux “billets d'avion à 10 euros”

"L’instauration d’un tarif minimum du billet d’avion" en Europe : c’est le souhait de Clément Beaune, ministre des Transports depuis 2022. Dans un entretien accordé à L’Obs mercredi 30 août 2023, l’ex-secrétaire d’État chargé des Affaires européennes a indiqué qu’il comptait "lutter contre le dumping social et environnemental" avec des mesures fortes. Cette proposition sera ainsi soumise à l’approbation de ses homologues au sein de l’UE "dans les jours à venir". Dans le viseur du ministre, les compagnies low-cost qui proposent des prix cassés pour des vols au sein de l’Europe. "Des billets d'avion à 10 euros, à l'heure de la transition écologique, ce n'est plus possible ! Cela ne reflète pas le prix pour la planète", s’est-il indigné. La taxe "de solidarité" va ainsi augmenter, afin que les vols au départ de la France permettent de financer les investissements dans les infrastructures ferroviaires. "J'assume totalement la taxation des activités polluantes pour investir dans cette transition écologique", a déclaré Clément Beaune auprès de nos confrères.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le timing du ministre des Transports est finement calculé. Cette annonce, survenue en période de rentrée scolaire 2023-2024, histoire de ne pas trop contrarier les Français avant leur départ en vacances — pour certains en avion — fait suite à un rapport publié par l’ONG Greenpeace le 20 juillet 2023. Celui-ci, relayé par le média spécialisé Reporterre, soulignait que le prix du train était deux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite