Prix Nobel de littérature 2021 : le romancier Abdulrazak Gurnah récompensé

·1 min de lecture

Ce jeudi 7 octobre en Suède, le prix Nobel de littérature 2021 a été décerné à Abdulrazak Gurnah.

Annie Ernaux, pressentie pour remporter le Nobel de littérature depuis plusieurs jours, n’a finalement été récompensée. L’illustre récompense a en effet sacré le romancier Abdulrazak Gurnah, né en Tanzanie mais exilé au Royaume-Uni depuis un demi-siècle, pour ses récits sur le post-colonialisme en Afrique de l'Est et le destin difficile des réfugiés.

Né en 1948 à Zanzibar, il est le premier auteur africain à recevoir la plus prestigieuse des récompenses littéraires depuis 2003, et le cinquième du continent au total. L'écrivain, connu notamment pour ses romans « Paradise » (1994) et « By the sea » (« Près de la mer », 2001) a été récompensé pour son récit « empathique et sans compromis des effets du colonialisme et le destin des réfugiés pris entre les cultures et les continents », selon l'Académie suédoise qui décerne le prix.

Ayant des origines de la péninsule arabique par sa famille, il a fui son pays pour l'Angleterre à la fin des années 1960, cinq ans après l'indépendance, à un moment où la minorité musulmane était persécutée. Il n'a pas pu revenir à Zanzibar jusqu'en 1984.

Une œuvre qui s'éloigne des « descriptions stéréotypiques et ouvre notre regard »

Abdulrazak Gurnah a publié dix romans depuis 1987, ainsi que des nouvelles. Il écrit en anglais même si sa première langue d'origine est le swahili.  Son œuvre s'éloigne des « descriptions stéréotypiques et ouvre notre regard à une Afrique de l'Est...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles