Le Prix du roman Version Femina 2020 est attribué à...

·1 min de lecture

Vous avez été nombreux à sélectionner tout au long de l’année dix coups de cœur parmi les romans que nous vous avons proposés. Le jury a attribué à Salomé Berlemont-Gilles, pour « Le premier qui tombera », le 14e Prix du roman Version Femina.

SALOME BERLEMONT-GILLES - LE PREMIER QUI TOMBERA
Editeur - Grasset

Le roman

Salomé Berlemont-Gilles raconte une tragédie contemporaine à travers le destin d’un homme. A 11 ans, Hamadi doit quitter Conakry, en Guinée, pour échapper au massacre de son ethnie. La grisaille d’une HLM de banlieue va remplacer son Afrique pleine de couleurs. Son père, chirurgien, se battra en vain pour obtenir l’équivalence de ses diplômes. Sa mère, Marie, lumineuse et très aimante, portera la fratrie. Mais Hamadi, ses sœurs et ses frères devront lutter pour s’adapter à leur nouvelle vie. Considéré comme un paria à l’école, l’adolescent découvrira l’amitié avec des garçons de son immeuble. Il sombrera dans la délinquance avant d’apprendre à survivre, soutenu par les siens. Un livre coup de poing, une écriture forte, un ton juste, des personnages attachants et des raisons d’espérer, Salomé Berlemont-Gilles est une très belle lauréate, qui méritait ce prix doté d’un chèque de 3 000 €, et une nouvelle chance en librairie, sans confinement cette fois.

L'auteur

Salomé Berlemont-Gilles.
Salomé Berlemont-Gilles.

Isabelle Autissier, magnifique lauréate du 13e Prix du roman Version Femina pour Oublier Klara (Stock), se réjouira certainement de voir une jeune romancière lui succéder. Hervé Le Tellier, coup de cœur en septembre avec l’Anomalie (Gallimard) et Prix Goncourt le 30 novembre, fut salué. Trois tours furent nécessaires pour départager Avant la longue flamme rouge, de...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles