Prix Top Santé 2023 : MSD lutte contre les cancers liés au papillomavirus

Informer sur les cancers liés au papillomavirus est essentiel. L’infection à papillomavirus (aussi appelé HPV) est en effet très fréquente et touche près de 80% de la population [1] femmes et hommes confondus. Si dans environ 90 % des cas les infections à HPV disparaissent naturellement, leurs conséquences lorsqu’elles persistent peuvent être graves. En France, 4600 nouveaux cas de cancers ano-génitaux sont diagnostiqués chaque année chez les femmes et les hommes (cancers du col de l’utérus, de la vulve, du vagin, de l’anus). [2]

Prévention des cancers à HPV : taux de vaccination et de dépistage trop faibles

Les taux de dépistage et de la vaccination, qui sont des moyens de prévention complémentaires contre les cancers HPV, reste trop faible dans notre pays.

Les moyens de dépistage actuels ne permettent pas la détection de tous les cancers liés au papillomavirus. À ce jour, seul le cancer du col de l’utérus bénéficie d’une stratégie définie de dépistage et de suivi des lésions pré-cancéreuses. Les autorités de santé européennes préconisent un taux de dépistage du cancer du col de l’utérus (dépistage régulier de 25 à 65 ans) de 70%. Ce taux est pourtant de 59% en France. [3]

Le taux de vaccination est, lui, de 37,4% chez les filles – l’un des plus faibles d’Europe[4] – contre un objectif fixé par l’Institut National du Cancer de 80%, garçons et filles[5]). Rappelons que la vaccination contre les HPV, actuellement recommandée (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Prix Top Santé 2023 : Eau micellaire démaquillante
Prix Top Santé 2023 : Gélules Sommeil
Prix Top Santé 2023 : Roc Eclerc Prévoyance
Prix Top Santé 2023: Roc Eclerc Formalités
Prix Top Santé 2023 : Gouttes oculaires Formule Bleue d’INNOXA
Prix Top Santé : Matelas SIMBA Hybrid®