Prix Top Santé : 3 questions à Pharmactiv

·1 min de lecture

1/ Aujourd’hui plus que jamais, comment définiriez-vous le rôle du pharmacien ?

Grâce à notre vision de la situation internationale, nous observons des tendances convergentes qui nous incitent à sortir le pharmacien de son rôle commerçant pur et dur pour l’amener à prendre la place d’un véritable acteur de santé. Au Canada, par exemple, les pharmaciens ont le droit de prescription depuis plusieurs années, et l’on sent que la tendance générale se dirige en ce sens. En France, le changement du modèle de rémunération du pharmacien est passé d’un pourcentage sur les ventes à la dispensation, soit à l’acte, en fonction de chaque personne qu’il reçoit. Cela invite à repenser son rôle : il se positionne désormais comme l’acteur de conseil santé à portée de main et la pharmacie devient un véritable relais santé de proximité. En France, toutes les pharmacies forment un réseau uniforme sur l’ensemble du territoire. Cela permet de répondre au déséquilibre de répartition des médecins qui sont absents de certaines zones. La pharmacie devient donc la porte d’entrée du système global de santé. Notre mission, c’est de soutenir le pharmacien dans un certain nombre de ses activités commerciales et de services santé, afin qu’il puisse prendre pleinement ce nouveau rôle.

2/ Pouvez-vous nous parler du réseauPharmactiv ? Quelle est sa valeur ajoutée ?

Lorsqu’un pharmacien rejoint le réseau Pharmactiv, il nous délègue une partie de (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Prix Top Santé : 3 questions à Ducray
Prix Top Santé : 3 questions à Resultime
Prix Top Santé : 3 questions à Corine de Farme
Prix Top Santé : 3 questions à Vitalco
Prix Top Santé : 3 questions à Solgar