Prix Trajectoires : le business responsable mis à l’honneur

Claire Bauchart

Fin novembre, l’association HEC au féminin a récompensé trois diplômés de l’école de commerce. Cette année, la thématique « Power for good » avait pour objectif de mettre en avant des hommes et femmes engagés, ayant pour point commun de mettre le sens au centre de leurs stratégies d’entreprise. 

« Power for good » :  c’était la thématique de l’édition 2019 du Prix Trajectoires HEC au féminin, récompensant, depuis 2007, d’anciens étudiants de l’école aux parcours prometteurs et menant des initiatives au service des femmes. Trois anciens, parmi dix-huit candidats, ont été récompensés cette année. 
« Recevoir ce prix donne confiance, et ce d’autant que j’évolue dans un milieu où l’on est rarement félicité, » témoigne l’une des gagnantes de cette année, Delphine Inesta, directrice générale d’Arcole industries, structure d’investissement en retournement. « Nous reprenons des entreprises en difficultés, essentiellement des PME, pour les remettre d’aplomb. Mon rôle consiste à identifier ces sociétés. » Et de souligner sa satisfaction à être mise en avant à une époque où d’autres organisations occupent le devant de la scène : « Pour moi, c’est un signe d’encouragement et une lumière apportée sur le monde des petites et moyennes entreprises, alors que l’on parle souvent des start-ups. »
Egalement couronnée cette année, Clémentine Piazza. Après un début de carrière chez UnibailRodamco, elle décide, il y a trois ans, de se lancer dans l’entrepreneuriat, en créant InMemori. Le principe : un service en ligne privé où la famille peut, dans le cadre d’un deuil, transmettre des informations quant aux obsèques, recevoir des condoléances ou encore rassembler des hommages. Depuis sa création,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi