Vous avez des problèmes de sommeil ? Cela pourrait se répercuter sur vos yeux

© iStock

Le glaucome est une maladie chronique de l’œil qui se caractérise par des lésions au niveau du nerf optique. Cette pathologie (qui touche entre 1 % et 2 % de la population après 40 ans) constitue la seconde cause de cécité en France : elle apparaît davantage chez les personnes qui ont la peau foncée, qui prennent régulièrement des corticoïdes et/ou qui souffrent d'une forte myopie.

Selon une nouvelle étude parue dans la revue spécialisée BMJ Open, un mauvais sommeil pourrait aussi constituer un facteur de risque favorisant le développement d'un glaucome. Les chercheurs ont passé en revue des données médicales concernant plus de 409.000 personnes âgées de 40 à 69 ans : ils se sont notamment intéressés à la qualité et à la durée de leur sommeil.

Verdict ? En l'espace de 10 ans, 8.690 participants ont développé un glaucome. Selon les chercheurs, les personnes qui ronflent et qui souffrent de somnolence diurne auraient (en moyenne) un risque accru de 10 % de développer cette maladie chronique par rapport aux personnes ayant un sommeil de bonne qualité.

Idem pour les personnes atteintes d'insomnies régulières et/ou qui dormaient trop ou trop peu (plus de 9 heures ou moins de 7 heures chaque nuit) qui avaient un risque plus important de 13 % en moyenne.

Comment expliquer ce lien surprenant ? D'après les scientifiques, il s'agirait (en partie) d'une question hormonale : le cortisol (la fameuse "hormone du stress") et la dérégulation des hormones du sommeil pourraient favoriser un accroissement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite