Problèmes de sommeil chez l'adulte : ces deux catégories de Français sont les plus touchées par la somnipathie

Elsa Rouden
·1 min de lecture

Nous ne sommes pas tous égaux face aux problèmes de sommeil. Selon une étude récemment réalisée par l'Ifop pour le site Tousaulit, les femmes et les catégories pauvres souffrent particulièrement de la somnipathie.

Près de 7 Français sur 10 ont rencontré des problèmes de sommeil ces derniers jours. C'est infiniment plus qu'en 2010 et en 1995, où cette proportion atteignait seulement, respectivement, 48 % et 44 %. Et si une majorité des habitants de l'Hexagone dort mal, certaines catégories de la population sont encore plus touchées que d'autres par l'insomnie, selon une étude réalisée par l'Ifo pour Tousaulit.com. Parmi les 21 % de Français qui disent avoir eu « beaucoup » de problèmes pour dormir durant les 8 derniers jours précédant l'enquête, les femmes et les catégories pauvres sont, tristement, sur-représentés.

A découvrir également : Réveils nocturnes : l'heure à laquelle ils se produisent, un indicateur clé pour comprendre ce qui ne va pas

Les femmes plus touchées par les problèmes de sommeil que les hommes

Les hommes dorment, en moyenne, mieux que les femmes la nuit. Si les premiers sont tout de même 16 % à déclarer de gros troubles du sommeil durant les derniers jours, la proportion grimpe à 25 % chez les secondes. Une fracture qui a existé tout au long de cette année : au cours des 12 derniers mois, 41 % des hommes ont souffert de somnipathie, contre 58 % des femmes.

Les catégories pauvres ont plus de mal à s'endormir que les catégories aisées

Un autre fossé de taille existe entre les catégories sociales. Alors que seuls 11 % des catégories aisées (qui gagnent plus de 2 465 € par mois) ont ressenti des...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi