Problèmes de sommeil ? L’astuce 10-3-2-1-0 crée le buzz car elle permet de s’endormir rapidement et d’éviter l’insomnie

·1 min de lecture

Adieu insomnies ! Imaginée par le coach Craig Ballantyne, la méthode 10-3-2-1-0 permet de s’endormir plus rapidement. Il suffit de respecter 5 règles très simples pour trouver le sommeil en un rien de temps.

« Alors que la crise sanitaire et ses restrictions génèrent une période particulière de stress, notre étude mesure un fort accroissement des problèmes de sommeil déclarés par les Français. » expose l’Ifop sur son site Internet le 5 mai dernier. L’organisation précise : « En avril 2021, deux Français sur trois déclarent avoir eu des problèmes de sommeil durant les huit derniers jours, soit une proportion très largement supérieure à la dernière enquête réalisée par Santé publique France avant l’apparition du Covid-19 (49% en 2017). » Les enfants ne sont pas non plus épargnés. Un tiers aurait du mal à s’endormir selon une étude de Santé publique France.

Les problèmes de sommeil sont un enjeu de santé publique. Pour les contrer, l’avis d’un spécialiste peut être nécessaire. Il existe aussi des astuces simples à inclure dans nos routines et habitudes afin de lutter contre le désagrément. C’est le cas de la méthode 10-3-2-1-0 établie par Craig Ballantyne un coach en fitness.

La méthode 10-3-2-1-0 en détails

L’astuce repose sur des laps de temps associés à des activités à éviter avant le coucher.

10 : il convient de ne pas boire de café durant les 10 heures précédant le coucher. De quoi largement laisser le temps au corps d’évacuer la caféine et ses effets stimulants.

3 : pas de repas ni d’alcool 3 heures avant le coucher. Cela permet ainsi de limiter les inconforts.

2 : il est...

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles