Problèmes de vue : quand faut-il se faire dépister ?

·1 min de lecture

Les "contrôles techniques " de la vue, ça commence, dès la naissance. "Les grands prématurés doivent obligatoirement passer un examen pour vérifier leur rétine, et écarter une éventuelle rétinopathie du prématuré" explique le Dr Xavier Subirana, ophtalmologiste.

Pour tous les autres nouveau-nés, l'examen systématique à la maternité contrôle qu'il n'y a pas d'anomalie congénitale. Si une cataracte est détectée, par exemple, on l'opérera dans les premiers jours.

Les tout-petits ont des rendez-vous réguliers avec le pédiatre, des examens obligatoires remboursés à 100 % par l'Assurance maladie : dans les 8 premiers jours de vie, une fois au cours de la deuxième semaine, une fois par mois durant les six premiers mois, etc. Une surveillance rapprochée donnant l'occasion au médecin de contrôler, entre autres, la vue de son petit patient.

À 2 ans : à la recherche de l'amblyopie

"C'est un âge important, insiste le Dr Subirana. On va pouvoir dépister beaucoup de choses, comme un strabisme (les deux yeux ne regardent pas au même endroit), ou une amétropie (anomalie de la réfraction des rayons lumineux, responsable de la myopie, de l'hypermétropie ou de l'astigmatisme) importante.

C'est aussi le moment idéal pour repérer une amblyopie. L'amblyopie est surnommée le « syndrome de l'œil paresseux », car le cerveau se concentre sur un seul œil et "oublie" l'autre. Ce trouble se corrige très bien, avec des lunettes (pour donner une image nette) et un cache-œil, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Préménopause : comment réguler les hormones ?
Hémophilie : ce qu'il faut savoir sur cette maladie hémorragique
Docteure, j'ai mal au mollet
Favisme : c'est quoi cette maladie rare ?
DIRECT Covid-19 en France ce 9 juin : chiffres, annonces

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles