Procès Amber Heard / Johnny Depp : "narcissique, jaloux et enclin à la violence", voici comment le décrit un psychiatre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Actor Johnny Depp talks to his attorney Ben Chew, in the courtroom at the Fairfax County Circuit Courthouse in Fairfax, Va., Monday, May 23, 2022. Depp sued his ex-wife Amber Heard for libel in Fairfax County Circuit Court after she wrote an op-ed piece in The Washington Post in 2018 referring to herself as a "public figure representing domestic abuse." (AP Photo/Steve Helber, Pool)/VASH381/22143729764927//2205232221
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le procès en diffamation intenté par Johnny Depp contre Amber Heard a repris lundi, devant le tribunal de Fairfax, en Virginie. En attendant d'entendre Kate Moss, plusieurs témoins ont été appelés par les avocats de l'actrice, dont un psychiatre, le Dr David Spiegel. Qui, soulignons-le, n'a jamais rencontré l'intéressé. Il a tiré ses conclusions des dépositions et documents présentés au tribunal parce que l'avocat de l'acteur l'a empêché par deux fois de l'interroger directement.

Johnny Depp : narcissique, jaloux et violent ?

Il a dépeint le comédien comme ayant une personnalité "narcissique" exacerbée par son addiction aux drogues et à l'alcool. Il a parlé de "changements d’humeur rapides, d'un sentiment d’admiration indu et d'un culte du pouvoir. Le fait qu’il pensait qu’Amber lui était redevable et ne voulait être avec lui qu’en raison de sa célébrité en est un exemple, a-t-il déclaré. Je pense que la jalousie en est un autre." Il a également évoqué "la difficulté à garder son calme et, à un certain degré, l’acceptation de la violence." Des traits inhérents à des personnes capables de commettre des violences conjugales. "Je pense que c'était presque une routine qu'après que tout ait été dit et fait, qu'il s'excuse d'avoir laissé sortir ce monstre". Le Dr Spiegel s'est également prononcé sur les conséquences de ses addictions, notamment sur sa mémoire et son attention. En tournage, Johnny Depp avait du mal à se (...)

Lire la suite sur Grazia

Cette chemise GANT x Liberty ne quitte plus nos pensées...Et on parie qu'elle va vous faire craquer
Voici la recette savoureuse des "Tteokbokki", ces gâteaux de riz coréens addictifs et spicy
Perdre du poids : voici les aliments à bannir de notre alimentation du soir pour maigrir
Qu’est-ce que le sadfishing, cette tendance étrange qui fait fureur sur les réseaux sociaux ?
Ces soins vont faire briller vos cheveux de mille feux et vous allez être bluffés !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles