Procès Arthur Noyer : Nordahl Lelandais fond en larmes face au témoignage de sa mère

·1 min de lecture

Le procès continue. Depuis lundi 3 mai 2021, soit plus de quatre ans après son crime, Nordahl Lelandais comparaît devant la cour d’assises de Savoie pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. Si aucune photo de l’accusé ne sera publiée dans la presse, plus d’une centaine de journalistes assistent chaque jour aux audiences. Mardi 4 mai, ce sont ses ex-petites-amies qui sont venues témoigner, évoquant notamment ses tendances violentes et son addiction au sexe. La veille, la mère de Nordahl Lelandais avait elle aussi été appelée à la barre pour faire la lumière sur la vie de son fils. Comme le rapporte BFMTV, Christiane, 72 ans, a tout d’abord dressé un aperçu de l’enfance du prévenu. “On était une famille normale. C’était un enfant désiré. On partait en vacances en Espagne”, a-t-elle expliqué, décrivant son fils comme quelqu’un de “doux, gentil”, qui “aimait la nature, les copains”. Et d’ajouter ensuite : “Il n’a pas fait de bêtise à l’adolescence. En tant qu’adulte, il a eu sa vie... Ce qu’il a fait, je ne l’ai pas vu venir.”

Nordahl Lelandais résidant chez ses parents en 2017 – année pendant laquelle il a avoué avoir tué Arthur Noyer ainsi que la petite Maëlys de Araujo – sa mère a été invitée à commenter son état mental durant cette période. “Sur le plan psychologique, je n’ai rien remarqué, mais mon fils, c’est un taiseux. Il me fuyait”, a-t-elle indiqué à la barre. “Quand il m’avait dit qu’il n’y était pour rien droit dans les yeux, c’était très dur. Il s’est mis à mentir sûrement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite