Procès Bygmalion : qui sont les 13 prévenus aux côtés de Nicolas Sarkozy ?

·1 min de lecture

Retour à la case justice. Le procès, prévu sur un mois, devait se tenir mi-mars, mais il a été reporté en raison de l’hospitalisation de l’avocat de Jérôme Lavrilleux, protagoniste central du dossier. Ce 20 mai, ils se retrouvent au tribunal. Pour sa part Nicolas Sarkozy, déjà condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis pour corruption et trafic d'influence dans l'affaire des écoutes a prévenu qu'il assisterait aux audiences le concernant dans ce procès dit "Bygmalion", du nom de l'agence de communication de l'UMP, soupçonnée d'avoir délivré de fausses factures pour masquer les dépenses excessives de la campagne présidentielle de 2012.

Treize autres prévenus sont soupçonnés d'escroquerie, de complicité et d'usages de faux. Ils encourent cinq ans de prison. Parmi eux, plusieurs responsables de l'agence Bygmalion dont son directeur général Guy Alvès, son adjoint Sébastien Borivent et Franck Attal, directeur adjoint de la filiale événementielle de l'agence. Ils ont tous trois reconnu l'existence de fausses factures et leur participation à la fraude demandée, expliquent-ils, par des membres de l'équipe de campagne de l'ancien Président. Une déclaration que réfute le directeur de l'agence, Bastien Millot, qui a toujours affirmé ne pas être au courant de la fraude, en dépit des dires des autres responsables de l'agence.

Sur le banc des accusés figurent également des cadres de l'UMP. Parmi eux, celui qui a révélé l'affaire lors d'une interview télévisée en 2014. Jérome Lavrilleux, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite