Procès de l'attentat de Nice : qui sont les huit accusés ?

WilliamCho / Pixabay

Six ans après l'attentat de Nice, qui avait fait 86 morts, dont 15 enfants, et des centaines de blessés, le procès va s'ouvrir, lundi 5 septembre 2022, à la cour d'assises spéciale de Paris. Huit personnes vont être jugées : sept hommes et une femme, comme le rapporte franceinfo, le premier jour du procès. Parmi eux, trois sont renvoyés devant la justice avec une qualification terroriste. Même si leur appartenance à une idéologie jihadiste n'a pas été établie, les juges d'instruction estiment qu'ils étaient assez proches du terroriste pour ne pas ignorer sa fascination pour le groupe Etat islamique. Les cinq autre accusés, dont un est toujours recherché par la police après avoir pris la fuite, sont jugés pour association de malfaiteurs et des infractions à la législation sur les armes. Parmi les trois principaux accusés, il y a Chokri Chafroud, 43 ans, Mohamed Ghraieb, 46 ans et Ramzi Arefa, 27 ans. Le premier a expliqué avoir connu Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le terroriste au camion fou sur la promenade des Anglais, quelques mois avant l’attentat. "Chokri Chafroud vivait dans la précarité, gravitant autour de la communauté tunisienne niçoise. Il cherchait par ici un petit boulot, par là un café, ou encore un hébergement. C’est ce qui l’a amené à rencontrer notamment l’auteur de l’attentat", explique l’une de ses avocates, Chloé Arnoux, à nos confrères de France Inter, le 5 septembre 2022.

Mohamed Ghraieb s'était présenté spontanément aux enquêteurs avant d’être placé en garde à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite