Votre prochain iPhone pourra savoir si vous êtes déprimés ou anxieux

·1 min de lecture

Le géant du smartphone se penche très sérieusement sur une nouvelle fonctionnalité pour ses prochains iPhone et Apple Watch. Elle permettrait de diagnostiquer des problèmes de santé mentale comme la dépression ou l’anxiété mais aussi le déclin cognitif.

En plus de récolter tout un tas de données sur votre vie, Apple compte aussi enregistrer vos données sensorielles qui peuvent aider à détecter des signes de troubles mentaux.

Diagnostiquer des formes de démence

Grâce à un partenariat avec l’université de Californie et le laboratoire pharmaceutique Biogen, la marque a surveillé la vitesse de frappe sur le téléphone, l’activité physique et le sommeil de 3000 bénévoles. Pour cela, les scientifiques ont utilisé les données de l’appareil photo et des capteurs audio pour analyser les expressions faciales, la façon de parler ou le rythme cardiaque et respiratoire. Ces indices permettent aussi de détecter des troubles mentaux (dépression, anxiété), des troubles cognitifs et peuvent même indiquer de manière précoce certaines formes de démence comme la maladie d’Alzheimer.

L’utilisation de données intimes

Si ces recherches permettent d’établir cette nouvelle fonction, les utilisateurs d’iPhone pourront être avertis afin de trouver de l’aide quel que soit leur problème. Plusieurs réticences peuvent naître par rapport au projet. Tout d’abord, l’impact déjà très négatif sur la santé mentale des utilisateurs de ces technologies et notamment des smartphones sur les plus jeunes. D’autre part, l’utilisation de données privées et personnelles sur la santé, utilisable par le géant américain à des fins commerciales. Beaucoup de questionnements encore sur la table...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles