Productivité : qu’est-ce que le rythme ultradien et pourquoi est-il si important de le respecter ?

KoolShooters

Être toujours plus productif·ve dans sa journée de travail. C’est devenu le mantra d’un grand nombre de gens. Pour ce faire, tous les moyens sont bons entre les réveils ultra matinaux, les douches glacées, les to-do lists à gogo et les emplois du temps optimisés au maximum. Pourtant, il y aurait en réalité un moyen beaucoup plus simple de booster votre productivité : suivre votre rythme ultradien. Mais qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement le rythme naturel de votre corps, entre vos moments de fatigue et vos regains d’énergie. Le respecter lorsque vous travaillez, c’est optimiser vos performances, être plus efficace, et ne pas terminer votre journée totalement lessivé·es (accessoirement).

Comme l’explique Stylist, ce mercredi 21 septembre, le rythme ultradien, également appelé cycle de base repos-activité, a été inventé en 1960 par le physiologiste Nathaniel Kleitman. Il s'agit d'un rythme se déroulant en cycles de 80 à 120 minutes sans interruption, jour et nuit. Il est influencé par des mesures physiologiques telles que le rythme cardiaque, les niveaux d’hormones, la tension musculaire et l’activité cérébrale. Durant la nuit, ces cycles correspondent aux différentes étapes du sommeil (endormissement, sommeil léger, sommeil profond…). Durant la journée, ces cycles correspondent à différents niveaux de vivacité, de réactivité et de concentration. C’est donc, en d’autres termes, l’alternance entre nos périodes naturelles de fatigue et d’énergie.

À partir des travaux de Nathaniel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Santé mentale : qu’est-ce que la batterie sociale et pourquoi faut-il faire attention de ne pas la vider ?
Psycho : tout savoir sur le "waiting mode", cette paralysie qui peut vous bloquer avant un rendez-vous
Faire des cauchemars régulièrement augmenterait le risque de démence sénile, voici pourquoi
Pourquoi la Commission européenne veut avancer l’âge du dépistage du cancer du sein à 45 ans ?
Huit pères sur dix estiment que les menstruations sont une "histoire de femmes", selon une étude