Ce produit sous-estimé n'est pas souvent utilisé au cours d’un shampoing… Pourtant il fait de beaux cheveux

·1 min de lecture

L’après-shampoing est essentiel à nos routines capillaires. Pourtant il a mauvaise réputation car on le soupçonne de rendre les cheveux gras. Utilisé à bon escient et choisit correctement il sublime la chevelure.

Les routines capillaires sont aussi multiples qu’il existe de nature de cheveux. Lorsqu’il s’agit de laver la chevelure, la majorité des personnes s’en tient au shampoing et omet l’étape de l’après-shampoing fait savoir une experte auprès de Glamour UK. « Il a une mauvaise réputation car certains lui reproche d’alourdir les cheveux et éliminer tout le volume naturel » explique la pro. Or l’après-shampoing, lorsqu’il est correctement utilisé ne provoque pas cet effet et surtout crée une réelle différence sur la chevelure. Pour en mesurer l’importance, la spécialiste utilise un exemple révélateur : « Je dis toujours à mes clientes, pensez à une mèche de cheveux de la taille de votre bras et ouverte d’écailles de poisson (les cuticules) ». Si un cheveu est poreux, les cuticules présentes sont légèrement ouvertes. « Lorsque nous appliquons un après-shampoing, elles se referment laissant les cheveux plus lisses et plus forts. » précise la pro. Enfin, la pro est catégorique, l’après-shampoing est uniquement destiné à traiter les pointes et les zones sèches. Il s’applique à mi-longueur et « jamais, vraiment jamais sur les racines ».

Pour choisir un après-shampoing adéquat, mieux vaut prendre conseil auprès d’un coiffeur ou d’une coiffeuse qui saura déterminer le produit dont le cheveu a besoin. Certains après-shampoings à base de silicones ou sulfates peuvent déposer un film sur la chevelure et...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi