Ce produit grandement menacé par les canicules à répétition

La situation est tristement historique : la quasi-totalité des départements sont en alerte sécheresse et les récoltes sont au plus mal, les cultures n'arrivant plus à s'irriguer suffisamment. En agriculture, un effet ici a de grosses conséquences là-bas. Cet effet papillon délétère se ressent surtout... chez les abeilles.

37°C à l'ombre à Montélimar, 38°C à Auxerre, 36°C à Chalon-sur-Saône prévus jeudi 4 août... Au cas où on ne l'aurait pas remarqué, il fait chaud. Très chaud. Et il n'y a pas que les humains qui en pâtissent. Les vagues de chaleur estivales et les canicules qui en découlent parfois ont également des conséquences sur la production agricole. Vendredi 29 juillet, 93 départements métropolitains sur 96 étaient placés en alerte sécheresse. Cette situation a des conséquences désastreuses sur les récoltes. On vous explique pourquoi.

Moins + moins = moins

A cause des fortes chaleurs et du manque d’eau depuis plusieurs mois, les arbres fruitiers ne peuvent plus puiser dans la terre pour s’hydrater, car beaucoup trop sèche. L'alerte sécheresse renforce le problème pour les agriculteurs qui voient leur consommation d'eau restreinte et ne peuvent plus arroser leurs plantations autant qu'ils le voudraient. Conséquences : les fruits s’assèchent et les récoltes sont moins bonnes. C’est en partie pour cela que votre vin préféré va changer cette année. Avant les fruits, c'est le pollen lui-même qui subit les effets des chaleurs extrêmes. Le pollen est sensible...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Rappel produit : si vous êtes gourmand, ne consommez pas ce produit que vous avez sûrement dans vos placards !
Produit surgelé VS produit en boîte : qui a le plus de vitamines ?
3 documentaires sur l’alimentation durable, à voir absolument

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles