Ces produits adorés des français risquent-ils la pénurie à cause de la grippe aviaire ?

Depuis août 2021, de nombreux foyers d’influenza aviaire ont été recensés en Europe, et la France n’est pas épargnée. Du Nord jusqu’au Sud-Ouest en passant par la Bretagne et les Pays de la Loire, beaucoup d’élevages sont touchés. Y a-t-il un risque de grippe aviaire pour l’homme ? Faut-il arrêter de manger du poulet ? Certains produits seront-ils en rupture de stock ? On vous dit tout sur les pénuries possibles à cause de ce virus.

En janvier dernier, on se questionnait déjà sur le fait de se faire arnaquer à l’idée d’acheter des œufs de poules élevées en plein air. Déjà à l’époque, le virus de l’influenza aviaire se propageait, obligeant les éleveurs à mettre en place des mesures sanitaires drastiques. Pour éviter de devoir abattre toutes les volailles et réduire le risque de propagation du virus, le gouvernement avait instauré une « mise à l’abri adaptée des volailles des élevages commerciaux et la claustration ou mise sous filet des basses-cours ». Et le ministère de l’agriculture de poursuivre sur son site « Depuis le 17 mai 2022, aucun nouveau foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) n’a été détecté en élevage en France et, à ce jour, seuls quelques cas sont confirmés dans la faune sauvage.» Bien que les clusters d’influenza aviaire soient faibles, il est compréhensible que les consommateurs s’inquiètent. Y a-t-il un risque pour la santé des consommateurs à l’idée de manger du canard, du poulet ou des œufs ?

Pas de risque de grippe aviaire pour...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Pénurie au supermarché : Quels produits sont concernés ?
Ces produits vont être modifiés à cause de la pénurie d'huile de tournesol !
Quelles idées de recettes faciles pour ma volaille de Noël ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles