Produits de beauté périmés : quels sont les risques pour ma peau ?

Mascara, crème de jour, lotion démaquillante ou encore huile pour le corps… Une fois ouverts, le maquillage et les soins ont une durée de vie limitée. La date de péremption peut varier selon la composition du produit. En général, un fond de teint peut être utilisé un an, contre 6 mois pour un contour des yeux. Pour la connaître, il faut regarder l'icône en forme de petit pot ouvert affiché sur le packaging, ainsi que le chiffre. Par exemple, “12M” signifie que le produit est périmé douze mois, soit un an après son ouverture.

Mais que se passe-t-il lorsque l’on se sert d’un soin pour la peau périmé ? Nada Ward, fondatrice de la marque de savon solide Beauty Kin et interrogée par le média Well and gone, indique que les produits expirent en raison des ingrédients actifs avec lesquels ils sont formulés. “Ces types d’ingrédients peuvent favoriser une croissance plus rapide des bactéries qui, si elles sont appliquées sur le visage, provoquent parfois des réactions”. Au programme : des irritations ou des rougeurs qui peuvent apparaître sous forme de plaques. Si c’est le cas, arrêtez le produit et demandez l’avis d’un pharmacien, il pourra vous donner une crème tolérante anti-irritations ou vous orienter vers un médecin.

Les dates de péremption écrites sur les produits peuvent être de 6, 12, 18 ou 24 mois. Toutefois, l’experte estime que même si les conservateurs contenus dans les formules réduisent les risques associés aux microbes, la composition entre en contact de la peau du visage (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles