Des produits chimiques présents dans le vagin seraient liés à certains accouchements prématurés, selon la science

Layland Masuda

Selon une étude américaine récente, la présence de substances chimiques dans le métabolome vaginal de certaines femmes, comme des cosmétiques et des produits d'hygiène, pourrait entrainer des naissances précoces.

En France, un bébé naît prématuré toutes les 8 minutes, soit environ 60 000 bébés prématurés par an, dénombre l'association SOS Préma. Ces naissances à risque, qui interviennent avant la 37e semaine de grossesse, peuvent être causées par une multitude de facteurs, allant de l'hypertension artérielle aux hémorragies en passant par la rupture prématurée des membranes (la poche des eaux). Mais selon une étude récente publiée dans la revue scientifique Nature Microbiology et reprise par Pourquoi Docteur, un autre facteur pourrait être à l'origine de ces accouchements précoces : la présence de produits chimiques non biologiques - que l'on retrouve dans les cosmétiques et les produits d'hygiène - qui s'accumulent dans le vagin des futures mamans.

Pour prouver ce lien, une équipe de chercheurs de l'université de Colombia a suivi 232 femmes dans leur deuxième trimestre de grossesse jusqu'à la naissance de leur enfant, en portant une attention toute particulière à leur "métabolome vaginal". Cette appellation barbare désigne l'ensemble des petites molécules, issues des cellules de l’organisme ou de sources extérieures, qui se trouve dans le microbiome d’une partie du corps. Comme le résume le Professeur Tal Korem, qui a pris part à l'étude, dans un communiqué, étudier le métabolome revient à faire "une lecture fonctionnelle de l'écosystème dans son ensemble".

Sur le même sujet ⋙ À Strasbourg, les femmes enceintes protégées contre les perturbateurs endocriniens, sur ordonnanceEn été, les (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Chirurgie esthétique, à la vie à la mort : "Je ne voyais plus mes pieds depuis 8 ans"

Selon une étude, le congé paternité réduit le risque de dépression post-partum chez les pères
Kim Kardashian se confie sur les difficultés de la coparentalité avec Kanye West : "Je veux me désolidariser"
Voici le motif de dispute le plus courant à Noël, à ne surtout pas évoquer aux repas de famille
Noël : petit guide de survie aux repas de famille pour des fêtes sans disputes
Qu’est-ce que la règle des 4 cadeaux, cette nouvelle tendance qui pourrait révolutionner Noël ?