Ces produits vont être modifiés à cause de la pénurie d'huile de tournesol !

La guerre entre l'Ukraine et la Russie provoque de nombreuses pénuries alimentaires. Les produits céréaliers, et notamment l'huile de tournesol, sont particulièrement touchés. Pour faire face à ces bouleversements, les industriels sont autorisés à modifier les recettes de leurs produits, en remplaçant l'huile de tournesol par d'autres ingrédients, sans nécessairement changer leurs emballages. Voici la liste des produits concernés et ce que ça change pour le consommateur.

En un an, le prix de l’alimentation a grimpé de 30%. Pâtes, viande, farine et autres produits du quotidien sont en première ligne, à commencer par l'huile de tournesol. On entend ici et là qu’il s’agit des conséquences de la guerre en Ukraine. Mais concrètement, dans quelle mesure le conflit en Ukraine provoque-il une pénurie d'huile de tournesol ?

Comment expliquer la pénurie d'huile de tournesol ?

Tout d’abord, il faut savoir que la Russie et l’Ukraine sont deux pays qui produisent et exportent beaucoup de céréales. Ce n’est pas pour rien qu’ils sont surnommés « les greniers du monde ». A eux deux, ils représentent 53% du commerce mondial d’huile de tournesol. Du côté de la production, les agriculteurs peinent à récolter leurs céréales et semer de nouvelles graines pour les mois à venir. Mais il faut aussi prendre en compte les enjeux liés à l’exportation. Le commerce de l’huile de tournesol, comme du maïs ou de l’orge, se fait le plus souvent par voie maritime. Or, depuis le début de la guerre...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Pénurie d'huile de tournesol en France : comment la remplacer ?
Attention, l'huile de tournesol va être remplacée par une autre sans que vous ne le sachiez
Pénurie au supermarché : Quels produits sont concernés ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles